Maurice BACONNET mon père.....

10 janvier 2012

Bonjour et bienvenue

Pourquoi ce blog ?

 Pour permettre à ses amis, ses copains, ses anciens élèves, de se souvenir, se replonger un peu dans le passé, pour mes enfants, pour moi. Peut-être pour vous faire redécouvrir mon père ou même le voir différemment à travers quelques photos de famille ou d’enfance. Pour faire découvrir à mes amis(es) l’univers dans lequel j’ai grandi.

Parce que je suis la fille de quelqu’un qui avait un vrai talent, sans vouloir prétendre qu’il était le plus grand, le plus fantastisque, le meilleur etc…. je pense qu'il mérite un endroit réservé rien qu'à lui.

C’est aussi pour remplacer des pages écrites en 2002 qui ne me plaisent plus . Un blog est plus pratique et plus actuel, ne serait ce que pour me laisser un mot. J’adore vraiment quand on me raconte des anecdotes.  Je vais donc tenter de faire quelque chose de neuf, d’améliorer les vieilles pages pour être plus complète, en essayant de ne pas trop déborder.

Une autre raison c’est qu’il m’arrive encore, 25 ans plus tard,  de recevoir des mails sympas, on me demande parfois des photos, et en lisant ces courriers, je me dis que ces lignes seront importantes pour quelques personnes au moins.

Voilà tout un tas de bonnes raisons.....Ce qui ne m’a pas empêché de me poser des questions, à savoir  est ce que je fais bien, ou pas, que vont-ils penser, n’est ce pas trop prétentieux,  patati et patata …. Merci à mon ami Caryl et aussi Marie-Laure de m’avoir persuadé et encouragé à poursuivre afin que ces pages existent.  Et puis peut-être aurai-je le plaisir de quelques retrouvailles…  Me replonger quelques années en arrière, ça  fait parfois un peu mal. Ceci dit, créer ce blog m’a donné bien du plaisir, et bien des émotions, en pensant à ma famille disparue mais aussi à mes enfants.

Alors me voilà,  il faut trouver les bons mots, et en dire ni trop… ni pas assez. Et forcément, en parlant de mon père, je parle un peu de moi aussi,  pas trop j’espère.  Et vous dire que la vie de mon père c’était principalement la danse et la musique, ça, c’est pas un scoop ! Mais ce sont des photos plus que des mots que je partage ici 

Je ne suis ni douée avec un ordi, ni écrivain, je fais comme je le sens et j’écris souvent comme je parle. Souvent incertaine j’ai écrit puis effacé sans cesse, jamais satisfaite…..de plus il y a certaines pages qui n’intéresseront personne, vous n'avez qu'à zapper, mais j’avais comme un besoin d’écrire, de poser mes souvenirs quelque part, parce que j’ai véritablement peur un jour de perdre la mémoire.

Ce site/blog me donne l’impression que mon père n’a pas disparu complètement.

Je vous souhaite de passer un agréable moment

JOëlle   BAConnet

  Il m’est totalement impossible de demander une autorisation  à chaque personne figurant sur les photos,  photos qui pour la plupart étaient affichées en vitrine des différentes écoles de danse. Si toutefois vous vous retrouvez sur l’une d’elle et que cela vous déplait, prévenez moi et je vous gommerai sans attendre avec mes excuses.

Dans le cas contraire, si vous voulez en partager, avec plaisir !

Merci de votre visite

Posté par Jo BAC à 15:52 - Commentaires [5] - Permalien [#]


Fils de :

Comment parler de mon père sans évoquer mes grands parents….  Et leur école de la rue Confort… Mon grand père Jean était typographe au Progrès de Lyon avant de se lancer dans la danse avec  ma grand-mère Claudia. Ils ont eu un seul enfant, mon père, en 1936, à qui ils ont inculqué très tôt le goût de la musique et de la danse.

En 1971 j’avais 9 ans lorsque mon grand-père est mort,  j’ai plein de bons souvenirs avec lui, il m’a appris à dessiner, à faire du vélo dans la grande salle de d’école de danse, le patin à roulettes  place Bellecour, et c’est lui qui m’emmenait toutes les semaines prendre mes cours de patins à glace à Charlemagne et qui me faisait réciter les tables de multiplication, et tant d’autres choses ! J’ai le souvenir d’un homme extrêmement  doux, gentil, patient.

En 1998 ma grand-mère a rejoint les deux hommes qu’elle aimait tant. Elle était née en 1905, son mari en 1902

1961__4_

 

Voir photos dans l’album, pour la plupart, je n’ai ni dates, ni lieux

L’école de danse de la rue confort existe toujours, elle appartient  à Monique et Dominique Bengasini

Posté par Jo BAC à 15:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Point par point....

Mon père est né le 9 décembre 1936, à Lyon.

Concernant la danse, les premières photos en public que j'ai datent de 1947,  mais peut-être dansait-il avant….

5__1947_

 

D’après le journal … en 1948, il anime des matinées dansantes pour enfants

1948_b

 

A partir de 1954 il participe à des championnats au Palais d'hiver et ailleurs.  Les photos sont dans l’album

Vers 1955 environ, il crée les 3 M, un groupe de trois danseurs portant l'initiale de chacun des prénoms : Monique, Michèle, Maurice.

3_M

Mais ses parents lui demandent de s’orienter vers  un autre métier, Il choisit la bijouterie. Et finalement c’est la danse qui l’emportera

Mais quand a-t-il fait l’armée ??

Num_riser0080

 

1960,  il rencontre Denise, une couturière, fille du «  Maire des Cordeliers », restaurateur aux halles de Lyon.

1961, en avril il obtient son fameux diplôme en Angleterre, en mai  il se fiance et en juillet il se marie

Une fois mariés, ils ouvrent leur 1ere école de danse rue Puits-Gaillot, aux Terreaux, qui devient vite trop petite, et ensuite ils déménagent 7 rue Neuve

1962 il devient papa d’une adorable petite fille happy0007

Les entrainements, les congrès, les championnats, les sorties, les voyages, le BC Blues, il suit, il pousse et soutient  ses élèves de partout.  Il devient juge, et instructeur dans les congrès.

1968/1969, mes parents se séparent, mais continuent à travailler ensemble

1971, mon grand-père décède, de maladie

En 1977, mon père me choisit comme partenaire et m’emmène avec lui à Paris pour un congrès, en compagnie de Georges et Rosy pour qui il avait tant d’admiration. Bon, là, l’évènement c’était pour moi, pas pour lui !

En 1980, mes parents divorcent officiellement dans la bonne humeur, et  mon père ouvre sa dernière école, à la Part-Dieu, sans ma mère qui souhaite arrêter ce métier. Il fait venir sa mère avec lui pour rester à l’accueil.  Cette période je la connais bien mal car de mon coté, cette même année, je rencontre celui qui sera mon mari et je pars vivre dans le sud.

En 1984 il se remarie, mais ce mariage ne tient pas. Dommage …

En début d’année 1986, il maigrit beaucoup, il est malade. En août, il se fait opérer. Pour rien. A l'Hôtel Dieu, on me dit : 6 mois, pas plus….

Il rentre chez lui, mais ne travaille plus. Il fait semblant de ne pas savoir.

Après 6 mois de souffrance morale et physique, le 3 fév 1987, il s’éteint à l’hôpital de la Croix Rousse.

Le 7 février sous la pluie, à St Nizier, je suis impressionnée par la foule qui est là.. Je suis d’autant plus émue que je pense aussi à mon grand-père, 16 ans auparavant, même lieu, même foule. Deux hommes dont je n’ai pas assez profité

 Je suis revenue autant que possible durant sa maladie. Sa fin a été éprouvante, ma fille était petite et je me sentais perdue. Je sentais la douleur de ma mère, depuis plusieurs mois déjà. Il fallait prendre soin de ma grand-mère… J’étais jeune, c’était lourd.  Je l’admirais, un de mes repères disparaissait

Il me manque.

Voilà pour les grandes lignes

Posté par Jo BAC à 15:47 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Son enfance.... la danse

J’ai trouvé quelques photos, attendrissantes parfois, jamais datées bien sûr, que je ne résiste pas à montrer.

Et la danse, toujours la danse…..  

  Avec sa maman

1

Avec sa grand-mère

2

3

4

6

7

8

9

10

11

12

1948

Posté par Jo BAC à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Fiançailles et mariage

Mon père a eu une vie mouvementée avec les femmes, je me permettrai de ne citer que ma mère, la seule et la plus importante à mes yeux évidemment.

Fiançailles Mai 1961

1961_mai_fian_ailles

1961_mai_fian_ailles__2_

1961_mai_fian_ailles__3_

Mariage Juillet 1961

1961_mariage_juillet

1961_mariage_juillet__2_

1961_mariage_juillet__3_

1961_mariage_juillet__4_

1961_mariage_juillet__5_

1961_mariage_juillet__6_

1961_mariage_juillet__7_

1961_mariage_juillet__8_

1961_mariage_juillet__9_

1961_mariage_juillet__10_

1961_mariage_juillet__11_

1961_mariage_juillet__12_

1961_mariage_juillet__13_

1961_mariage_juillet__14_

maman_mariee

 

Mes parents on travaillé ensemble jusqu’en 1980. Ils ont divorcé dans la bonne humeur et mon père s’est remarié avec Marilyn en mai 1984. J'ai été très contente de ce remariage, j'ai trouvé bien dommage qu'il ne dure pas. La vie nous a séparé toutes les deux, je respecte son silence et ne souhaite pas l’importuner.  

 

Posté par Jo BAC à 15:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Diplôme de Maître de danse

londres_1961

 

En Angleterre,  l’Imperial Society of teachers lui décerne le diplôme tant espéré, en avril 1961.

1961_certif_anglais

1961_diplome_papa_angleterre

J’ai même retrouvé le mot affiché à l’école de danse par mes grand parents ...

Il avait de quoi en être fier, ses parents aussi.

lettre_dip

 

 

Champagne ! avec Rosette Raymond, célèbre professeur de danse classique de Lyon, amie de la famille, qui dirigeait les majorettes de Lyon, je crois bien.... ma maman, mes grands parents

 

avec_Rosette_Raymond

Dans l'album photos, l'article de presse correspondant.

 

 

Posté par Jo BAC à 15:32 - - Commentaires [40] - Permalien [#]

Il a eu une fille .. moi !

Quelques très rares photos avec sa fille….

1962__10_

1965__3_

 

Je rajoute celle-ci parce que je trouve ma maman tellement jolie…

maman

Il doit en exister d'autres avec mon père, mais elles sont certainement chez ma mère...

Posté par Jo BAC à 15:20 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Et une petite fille....

Qu'est ce qu'il était heureux d’être grand-père !!  Malheureusement cela n’aura duré que 2 ans. C'est un scandale, il y a plus de photos avec sa petite fille qu'avec sa fille :o))

Eté 1984, Ste Maxime, bientôt grand père

1984__ete

1984__ete_2

1984_ete_plage

Novembre 1984, Nice

1984_mater

1984_mamie_mater_nice

1984_mater_nice

1985, Lyon

1985_julie

1985_julie_oct

1985_julie_papy

1985_oct_julie

Printemps et fin 1986, Lyon

1986_printemps

1986__hiv

1986_hiver

...

 

 

Posté par Jo BAC à 15:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pierre tombale

Si j’ai pris cette photo, c’est parce que je savais que je ne reviendrai que très rarement à Lyon, et j'en avais moralement besoin. Je pensais que ma grand mère accepterait de venir vivre à Nice avec nous. Je voulais aussi garder en mémoire cette magnifique plaque, de ses amis, elle était tellement belle que je n’ai pas voulu qu’elle s’évanouisse dans mes souvenirs  

1987_tombe

Il a rejoint dans cette tombe ses grands parents maternels, son oncle, son père

composition_florale

Posté par Jo BAC à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Sa descendance

Deux mots sur sa descendance.... quand même

Après, la vie continue comme on dit.  Je me suis mariée quelques mois plus tard, en août. Je sais, il parait que cela ne se fait pas, par principe, je n'aime pas les principes idiots donc je l’ai fait quand même, ça changeait quoi d’attendre…..  Mon père m’a manqué ce jour là, il m’aurait manqué de toutes façons si j’avais attendu plus longtemps.

1987_f

 

J’ai demandé à Marilyn de déposer mon bouquet sur la tombe de mon père dès son retour à Lyon.

Mon fils est né l’année suivante, en 88.

Mes enfants ne sont pas danseurs, ni musiciens. Ils se sont mis au rock tous les deux à Nice, pour me faire plaisir surtout, mais ce n’était pas la grande passion.

Ma fille a fait des études de communication, mon fils a préféré le rugby aux longues études. Bon, ils avaient un grand père un peu farfelu, mais ils sont tout à fait d'aplomb ! happy0007

 Julie n’a jamais oublié son grand-père qu’elle a pourtant peu connu, mais c’est elle qui a hérité de son piano.  Ce piano a crée un drôle de lien. Et nous conservons toujours ses disques. C’est à son fidèle ami Marco (disparu lui aussi depuis octobre 2011) qu’il a confié oralement ses derniers souhaits.

Assez de blablas, voici les petits enfants du professeur, mes amours.  Julie (Valérie, Marilyn) Julien (Michel Maurice)

ju_et_ju

 

Posté par Jo BAC à 15:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]